Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Jumelage / Bruyères-en-Vosges

Bruyères-en-Vosges

La ville de Vielsalm est jumelée depuis 1959 avec Bruyères-en-Vosges.


C'est en 1958, lors de ses vacances à Gérardmer que Monsieur Jules Guillaume, gérant du Lido à l'époque, se rendit à une fête des Myrtilles qui se tenait à Bruyères. Il désirait ainsi découvrir comment cette journée était fêtée dans les Vosges, alors qu'elle l'était déjà depuis des années à Vielsalm.
Il prit ensuite contact avec le président du syndicat d'initiative de Bruyères.
L'année suivante s'organisa un match de football opposant les équipes de Vielsalm et de Bryères. C'est lors des fêtes des Myrtilles de chaque villes respectives (le 9 juillet pour Bruyère et le 21 juillet pour Vielsalm) que le jumelage s'officialisa., via les serments du Maire de Bruyères, Monsieur René Drahon et le Bourgmestre de Vielsalm, Monsieur Bodson.

Depuis, les échanges et invitations entre les deux communes se perpétuent, pour le plus grand plaisir des Salmiens et des Vosgiens.


50 ans de jumelage

Cette célébration a eu lieu les 4 et 5 juillet 2009, en la présence de nombreuses associations venues fêter l'événement.
Une messe et un défilé animèrent la journée du dimanche, avec la présence de la Royale Concordia et de l'Harmonie de Bruyères. D'autres associations des deux villes étaient aussi présentes lors de ces journées, durant laquelle des échanges de cadeaux fûrent suivi d'un verre de l'amitié et d'un repas.

Serment de jumelage

" En ce cinq juillet deux mille neuf à Bruyères à l'occasion du cinquantième anniversaire du jumelage entre nos deux cités, Nous Élie Deblire, Bourgmestre de la Ville de Vielsalm (Belgique) et Alain Blangy, Maire de la Ville de Bruyères (Vosges) France.

Renouvelons le serment signé le cinq juillet mille neuf cent cinquante neuf.
Certains de répondre aux aspirations profondes et aux besoins réels de nos populations, sachant que la civilisation occidentale a trouvé son berceau dans nos anciennes "communes" et que l'esprit de liberté s'est d'abord inscrit dans les franchises qu'elles surent conquérir. Considérant que l'œuvre de l'histoire doit se poursuivre dans un monde élargi, mais que ce monde ne sera vraiment humain que dans la mesure où les hommes vivront libres dans les cités libres.
En ce jour, nous prenons l'engagement solennel de maintenir les liens permanents les municipalités de nos communes, de favoriser en tous domaines les échanges entre leurs habitants pour développer, par une meilleure compréhension mutuelle le sentiment vivant de la fraternité européenne, de conjuguer nos efforts afin d'aider dans la pleine mesure de nos moyen au succès de cette nécessaire entreprise de paix et prospérité: L'UNITÉ EUROPÉENNE."